EMDR - DMS

Parce que la seule façon de guérir, c’est de se souvenir.

Qu'est ce que l'EMDR - DMS ?

EMDR : Eye Movement Desensitization and Reprocessing, ce qui signifie en français Désensibilisation et Reprogrammation par les Mouvements des Yeux.

DMS : Désactivation Multi-Sensorielle.

Comment fonctionne l’EMDR – DMS ?

La méthode a été mise au point par une américaine, Francine Shapiro, à la fin des années 1980. 

La nuit, lorsque nous dormons, les paupières fermées, nous exécutons des REM (Rapid Eyes Movements : mouvements rapides des yeux) pendant les phases de sommeil paradoxal, c’est-à-dire pendant le rêve. Ces mouvements inconscients participent au processus d'archivage de ce que nous avons vécu et appris pendant la journée. Il s’agit pour notre cerveau de digérer tous ces événements et informations qui ont constitué notre journée. Notre cerveau n’est pas en capacité de stocker toutes les informations de la journée, donc pendant la phase de sommeil paradoxal, une purge sera faite de manière à donner du sens à ces informations et sélectionner ce qui constituera nos souvenirs. Cependant, parfois certaines informations sont très chargées émotionnellement et notre cerveau est dépassé. La charge émotionnelle est si prégnante qu’il devient impossible de rationaliser, de faire du sens. Le cerveau ne parvient pas à digérer cette info, donc elle est mise de côté pour y revenir demain, et après demain et après après demain, etc… C’est le bug.

"Comprendre sans ressentir ne suffit pas. Ressentir sans comprendre, non plus." Marie Andersen, psychologue et psychothérapeute.

L’EMDR consiste à reproduire ce phénomène naturel de mouvements oculaires bilatéraux alternés pour permettre à notre cerveau de purger et digérer un événement en particulier, ou une peur irrationnelle (souvent associée à une événement traumatique).

L’EMDR est une méthode très efficace. Elle a été officiellement reconnue en 2007 par la Haute Autorité de la Santé (HAS) pour le traitement des Etats de Stress Post Traumatique.

Comment je pratique l’EMDR - DMS ?

Je pratique l’EMDR - DMS uniquement dans le cadre d’une relation thérapeutique, une séance d’EMDR - DMS ne sera jamais proposée au premier rendez-vous, et rarement au 2ème. Derrière une simplicité apparente, l’EMDR - DMS est un outil de thérapie très puissant qui demande une véritable implication du consultant et un lien de confiance et de sécurité avec le praticien. Il m’appartient de m’assurer que la personne dispose des ressources suffisantes pour s’engager dans cette voie thérapeutique brève mais qui peut être énergétiquement et émotionnellement éprouvante. Je me laisse la possibilité de refuser de pratiquer de l'EMDR à une personne si je juge la problématique inappropriée ou le consultant inapte.

Un protocole EMDR est souvent "rapide", c'est à dire sur 3 ou 4 séances. Néanmoins, pour mettre en place ce protocole, des entretiens préalables sont indispensables. Ils durent sur plusieurs séances et ils permettent d’abord de construire une relation thérapeutique de confiance entre le thérapeute et le consultant. L’objectif de ces entretiens est de vérifier la pertinence de l’EMDR dans le contexte, de s’assurer de la réceptivité du consultant à la méthode, et d’appréhender l’étendu et les conséquences du trauma. Pour cela, le nombre de séances varie d’un sujet à l’autre, et il peut aller jusqu’à plus d’une dizaine de séances.

Si à son origine, l’EMDR repose sur les mouvements oculaires, il est avéré que toutes stimulations bilatérales alternées ont le même effet sur notre cerveau, c'est à dire stimulation des transferts entre les deux hémisphères à travers le corps calleux. Il est par conséquent tout à fait possible de pratiquer l’EMDR par d’autres types de stimulations alternées : les stimulations auditives bilatérales alternées, ou les stimulations kinesthésiques bilatérales alternées (taping). Pour ma part, j’ai choisi de travailler principalement avec ces deux options,  je ne propose jamais la stimulation oculaire (car très inconfortable, de mon point de vue). Chaque thérapeute choisit la méthode avec laquelle il est le plus à l’aise, mais il doit savoir néanmoins  s'adapter au canal sensitif qui convient le mieux au receveur. 

L'EMDR expliquée en 10 minutes sur youtube (explications & extrait de séance)-